Go to podcast
by farah bouzida
The Arab Feminist Project

Wassyla la nomade : Partie I

Description

Invitée: Wassyla Tamzali. Avocate, essayiste, écrivaine, activiste féministe Directrice des ateliers sauvages à Alger.

En savoir plus sur mon Invitée: Wassyla Tamzali est une des grandes figures du féminisme dans le monde en général et du monde Arabe en particulier.

On lui doit deux grands ouvrages qui sont "Une éducation algérienne" , une autobiographie où elle y raconte son enfance dans une famille bourgeoise d'origine Ottomane, ses drames familiaux qui marqueront son entrée dans sa vie d'adulte, ses moments d'espoir suivis de ses désillusions dans une Algérie nouvellement indépendante.

Dans son deuxième livre "Une femme en colère" elle nous livre une critique acerbe envers ses ami.e.s féministes et intellectuel.l.e.s européen.n.e.s qui font preuve de tant de laxisme face aux dérives de l'islamisme sous motif  d'exception culturelle.

Wassyla s'exaspère qu'on veuille taire sa critique intellectuelle pour cause d'exception culturelle.  On croirait même ré-entendre cette même litanie aux lendemains de l'indépendance Algérienne quand elle voulait défendre la femme algérienne libre et indépendante et qu'on lui rétorquait déjà à cette époque, que cela n'était pas valable pour cause d'exception culturelle.

Ces dernières années, Wassyla continue à réserver une grande partie de son temps à ses combats, comme le fait de marcher auprès des féministes algériennes lors du Hirak, comme elle se consacre à ses autres passions qui sont l’art à travers Les ateliers sauvages, ou l’écriture.

En savoir plus sur l'épisode:  Au cours de cette première partie de ma conversation avec Wassyla, nous abordons en quoi la quête de liberté est plus intéressante que la liberté elle même, en quoi il est important d’articuler le féminisme dans la pensée, des tentatives d’exclure le féminisme de la pensée pour les détruire, et des séquelles du colonialisme sur l’Homme Algérien en général et sur les femmes en particulier.

Ce que je retiens : Ce que je retiens de ma conversation avec Wassyla est que ce qui compte dans tous ces combats pour le féminisme, pour  la liberté, ou pour la démocratie, ce n’est pas tant la destination finale, mais le voyage, c’est sans doute pour cela qu’elle voue une passion pour les voyages et qu’elle se dit elle même être une nomade.

Références :

Livre écrit par Wassyla Tamzali :

Références citées au cours du podcast:


Details

Episode 3

by farah bouzida