Go to podcast
by RAW Podcasts
The Morning after the Crisis

9. Le NTS et la reconstruction sociale post-crise

Description

En espérant que vous avez aimé écouter nos podcasts, cette semaine, nous concluons notre série The Morning after the Crisis avec une dernière conversation entre Marie Hélène Pereira et Fadel Barro: Le NTS et la reconstruction sociale post-crise.

Journaliste et figure emblématique du mouvement citoyen Y’en a marre fondé en 2011, Fadel Barro est connu pour l’acharnement dont ses pairs et lui même ont fait preuve lors de la lutte contre la manipulation politique et l’abus de pouvoir manifesté par l’ancien régime du Président Me Abdoulaye Wade au terme de son second mandat. À travers un programme de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire sénégalais, les membres du mouvement n’ont ménagé aucun effort quant à la prise de conscience nécessaire au rôle de chaque citoyen dans cette lutte.

L’un des concepts  majeurs qu’ils ont vulgarisé était le Nouveau Type de Sénégalais (NTS) dont Barro parle comme suit: “Nous avons dit NTS!... À commencer par nous-mêmes, en rompant avec nos habitudes laxistes et fatalistes pour tendre vers un idéal de citoyenneté active capable de se prendre en charge et d’assumer pleinement son rôle et ses responsabilités dans l’émergence d’un Sénégal nouveau.”

Au vu de l’impact que ce coronavirus a eu sur les populations malgré les efforts de protection et de lutte contre sa propagation, il devient urgent de réfléchir sur le devenir de la citoyenneté  après cette crise. Nonobstant le devoir de gestion de la pandémie par nos autorités publiques, l’on se demande quel serait le rôle du citoyen dans une telle situation? L’idéal de citoyenneté dont Fadel fait référence plus haut est-il aujourd’hui  construit dans un effort collectif d’éradiquer ce virus? En direction vers le lendemain de la crise, pourrons-nous encore aspirer à de nouveaux types de sénégalais?

Details

Episode 9

by RAW Podcasts