Go to podcast
by RAW Podcasts
The Morning after the Crisis

5. Requiem pour une pandémie

Description

Cette semaine, nous vous présentons une conversation entre Fatima Bintou Rassoul Sy et MAD Zoo: Requiem pour une Pandémie.

Les murs, les avez-vous remarqués ? Les avez-vous seulement regardés ? Ces murs peuvent se révéler à nous au détour d’une rue, au croisement d’un boulevard, à la sortie d’une autoroute. Ces murs peuvent nous apparaître partout et nulle part à la fois. Au Sénégal, le street art est considéré comme une forme à part entière d’expression culturelle. D’abord observé comme l’une des formes d’expression visuelle des cultures urbaines, le graffiti est rapidement devenu un symbole. Aussi, il n’est pas surprenant de voir les différents collectifs que comptent Dakar, prendre d’assaut les murs de la ville et d’y exprimer leur créativité, sous le regard admiratif des badauds et la complicité des riverains. Car le street art au Sénégal est collectif et militant, il est le reflet de notre société. Les thématiques peuvent diverger, les styles et la typographie également, mais ils garderont une chose en commun: une union par et pour le peuple. Au début de la pandémie, ils étaient là pour sensibiliser, éduquer, accompagner et soutenir. Aujourd’hui, ils sont à nouveau au rendez-vous pour dire et témoigner notre soutien à nos frères noirs de l’autre côté de l’Atlantique. Ils sont artistes, militants, activistes, penseurs, philosophes, oui tout ça et bien plus encore. Ils sont le RBS Crew.

Le RBS Crew soit, RADIKL BOMB SHOT, est un collectif d’artistes graffeurs fondé le 30 mai 2012 à Dakar par KING MOW 504, MAD ZOO et KRAFTS. Leur crédo “Illuminer la vie des gens à travers leur art”. 

Le RBS CREW est actuellement  composé de 16 membres, certaines de leurs oeuvres sont disponibles ici.

Details

Episode 5

by RAW Podcasts